O' Délice des Saveurs - une cuisine sur mesure à votre mesure

Caviar,truffes,foie gras et insectes,Lorsque l’impensable devient réalisable!

Aventure sensorielle,visuelle et gustative,un mélange audacieux et original,Un assemblage complexe et minutieux.En quête permanente de nouvelles sensations gustatives,c’est peut-être l’audace qui caractérise l’insectronomie®.Ainsi,je suis parvenu à faire rimer modernité avec tradition ancestrale

Parce que L’insectronomie® est un produit exclusif, j’ai pensé l’acte de dégustation comme une véritable aventure sensorielle. Expérience visuelle d’abord, lorsque l’on découvre l’insecte. Expérience gustative ensuite quand l’association des saveurs apporte au palais,subtilité.Eprouver l’expérience unique en dégustant dont l’assemblage complexe et la rareté justifient la préciosité.
J’ai atteint mon objectif :« L’insectronomie® intrigue éveille la curiosité et suscite le questionnement
«Mon approche est méthodique.J’ai pris le temps de faire les choses bien et j’ai travaillé 6 ans en amont sur le concept insectronomie®.
La reconnaissance d’une marque peut prendre plusieurs années,le produit suit le chemin que j’ai souhaité car il est complètement hors normes et il suscite un vif intérêt.





























Avec O'DS découvrez les plus beaux plats à base d'insectes en Europe!!!
 La cuisine la plus ancestral de tous les temps et la plus négligé!!! 


































Une consommation  remontant à la nuit des temps mais également très contemporaine













En 2030, nous serons plus de 9 milliards d'êtres humains sur Terre. La pression sur l'environnement pour nourrir toutes ces bouches sera énorme, comme le soulignent souvent les scientifiques. Pour tenter de réduire cet impact environnemental et répondre aux besoins de toute l'humanité en protéines animales,alors pourquoi pas choisir de se tourner vers les insectes.
Pourquoi ? Parce que ces petites bêtes sont très intéressantes d'un point de vue nutritionnel, économique et écologique.












Les insectes sont partout et se reproduisent rapidement.
"Ils ont, en outre, un faible impact sur l' environnement pendant tout leur cycle de vie. Ils peuvent être élevés à partir des déchets organiques . Par ailleurs, ils sont moins gourmands en aliments, en eau et demandent moins d'espace au sol que l'élevage de bétail traditionnel.






























L’entomophagie, ou le fait de manger des insectes, fait partie des traditions de très nombreuses civilisations, mais aujourd’hui quelques 2,5 milliards d’individus dans le monde consomment des insectes quotidiennement. 3687 espèces d’insectes et de vers dans le monde sont consommés par l’homme dans près de 90 pays répartis sur différents continents. Plusieurs études récentes encouragent les recherches sur la consommation d’insectes, notamment la FAO ( food and agriculture organization of the united nations) qui envisage très sérieusement de développer des programmes pour lutter contre la malnutrition grâce aux apports des insectes.


Régime test combiné aux grillons,réalisé sur 10 prs, les résultats ont été très satisfaisant!!!!

La méthode forte contre la méthode douce,bruleurs de graisses contre insectes!!et puisque le thème depuis quelques années est sur le surpoids et les solutions pour maigrir vite,alors nous allons réfléchir à ce nouveau régime(soft)test combiné à base de grillons que j'ai établi (10kg en 8 semaines)
sans bruleurs de graisses!!

















• Matin : 470 Kcal
Thé Vert
5 blancs d’œufs avec épices : 120 kcal
Muesli (40gr) +(10gr de grillon)+ Lait ½ écrémé (200Ml) : 270 kcal
1 pamplemousse 80 kcal

• Déjeuner : 570 kcal
Blanc de Poulet (140 gr)+(10gr de grillons) : 150 kcal
Pâtes semi-complètes cuites (150 gr) : 170 kcal
1 petite assiette de Brocolis avec filet d’huile d’olive : 140 kcal
1 yaourt soja : 110 kcal

• Collation : 320 kcal
1 Orange : 60 kcal
1 yaourt fromage blanc 0% avec cannelle : 80 kcal
2 poignées de noix cerneaux+(3gr de grillons) : 180 kcal

• Dîner : 540 kcal
Pavé de saumon sauvage (150 gr) : 270 kcal
Riz basmati semi-complet (95 gr)+(5gr de grillons grillés ): 110 kcal
Salade batavia/concombre/oignon/
ail/épices/poivron avec filet d’huile d’olive et citron:160 kcal
Total du régime brule graisse : 1690 kcal
ce menu est à 1700 Calories, donc il ne convient pas forcément à tout le monde.
























Un autre impact pour notre planète:
Consommer des insectes comestibles permet entre autre de diminuer les rejets de CO2 dans l’atmosphère.A titre de comparaison, la production des grillons domestiques rejette 78 fois moins de CO2 que pour l’équivalence en production de viande bovine. De plus l’élevage des insectes nécessite beaucoup moins de surface agraire que les élevages dits classiques. Cette économie importante sur la surface de culture permet aussi de limiter l’impact sur le déboisement des forêts.

Les insectes sont beaucoup moins gourmands en eau et en nourriture, du fait de leur métabolisme à sang froid, en effet bon nombre d’animaux on besoin de produire de la chaleur pour vivre et consomme donc à cet effet une partie de la nourriture qui leur est donnée, à titre d’exemple on peut produire jusqu’à 9 kilos d’insectes avec 10 kilos de nourriture alors que l’on en obtiendrait uniquement 1 kilo pour la viande de boeuf ou 3 kilos pour la viande de porc.











POURQUOI MANGER DES INSECTES?
L’entomophagie (le fait de manger des insectes) est une pratique contemporaine dans plus d’une centaine de pays sur la planète : Mexique, Thailande, Laos, Afrique du sud, Botswana, Colombie, Venezuela,…Dans la plupart des cas, ces insectes comestibles tiennent une part importante dans le régime alimentaire des populations concernées.

Un gout très apprécié!!
Les insectes comestibles présentent une variété de textures et de saveurs aussi importante qu’il y a d’espèces comestibles (plus de 3600). Cependant, très souvent, ils sont préparés pour présenter un croustillant, voire un croquant, très agréable en bouche. Leur goût est en général assez léger et permet aux épices les accompagnant de s’exprimer au maximum.
Ce sont ces caractéristiques gustatives qui en font un met très apprécié dans de nombreux pays.  En Thailande, par exemple, contrairement aux idées reçues, la raison principale de manger des insectes est leur goût très recherché loin devant le poids culturel ou le manque de ressources alimentaires

« Un cocktail nutritif extrêmement sain »

















Un des avantages principaux des insectes comestibles, et c’est peut-être le plus connu, est qu’ils sont en général composés de beaucoup de protéines. En fonction des espèces, le taux varie bien sûr mais il avoisine très souvent 60 % de protéines en poids sec .  C’est une des raisons pour laquelle la FAO encourage fortement l’entomophagie; elle publie un tableau résumant cette caractéristique dans son codex alimentarius dédié aux insectes (valeurs en poids et pour 100g):





































On constate que le taux de protéines dans les insectes comestibles est en général comparable à celui de la viande de bœuf et dans certains cas il est même nettement supérieur (sauterelles et grillons).
La qualité des protéines présentes dans nos insectes comestibles et leur digestibilité est également excellente.
 
En complément de cette nature super protéinée, les insectes comestibles sont souvent riches en vitamines et minéraux. On constate des taux importants de fer, phosphate, calcium et potassium chez le grillon et la sauterelle  et une importante présence de vitamines A, B2 et C dans la composition de nombreux orthoptères (grillon, sauterelles,…) et lépidoptères (vers à soie, vers de bambou,…)
















« Une solution d’avenir écologique »

Comme l’exprime la FAO depuis plusieurs années (rapport FAO, forest insects, 2008), les insectes comestibles représentent une formidable ressource écologique pour nourrir une grande partie de l’humanité. Les problèmes actuels répandus de sous-nutrition et malnutrition ainsi que les projections démographiques pour la planète d’ici 2050 (estimation des Nations Unies de 9 milliards d’humains) laissent envisager un futur assez difficile pour nos enfants si les choses restent comme elles sont. Heureusement nous avons différentes solutions à notre disposition et manger des insectes est l’une des plus efficaces et des plus écologiques.


















Les insectes comestibles ont des cycles de reproduction très courts (environ 2 mois pour le grillon) et un taux de reproduction très élevé (environ 1300 œufs en 3 à 4 semaines de gestation pour le grillon) en comparaison du bétail conventionnel.  Ces deux caractéristiques permettent d’envisager de nourrir une grande quantité d’humains et de le faire de façon naturelle, de façon « bio

D’autre part, les insectes sont des animaux à sang froid et possèdent ainsi un taux de conversion alimentaire extrêmement élevé. En effet, lorsqu’il faut 10 kg de végétaux pour obtenir 1 kg de protéines de bœuf, il ne faut que 2 kg de végétaux pour obtenir le même kg de protéines d’insectes comestibles . De plus, la surface nécessaire pour faire un élevage d’insectes comestibles est très inférieure à celle nécessaire aux élevages de bétail conventionnel. Ceci a un énorme impact alimentaire et écologique. Premièrement, une grande quantité de surfaces agraires est ainsi libérée pour revenir à des cultures vivrières pour l’homme et non pour le bétail et deuxièmement la facture énergétique pour produire 1 kg de protéine est grandement réduite.

















Mais la liste des avantages écologiques de l’entomophagie ne s’arrête pas là. Les émissions de gaz à effets de serre liées à un élevage d’insectes comestibles sont bien inférieures à celles observées dans un élevage porcin par exemple et jusqu’à 100 fois inférieures à celle observées dans un élevage bovin. Les émissions d’ammoniac sont elles aussi bien inférieures.
Toutes ces caractéristiques font de l’entomophagie l’une des meilleurs solutions d’avenir pour réduire l’impact écologique de l’agriculture, estimé aujourd’hui à 13,5% des émissions humaines.








Sans doute avez-vous déjà entendu parler du rouge carmin, aussi appelé rouge de cochenille.
C'est un colorant rouge naturel, dont l'origine remonte à l'antiquité.
Il servait jadis à colorer les textiles, et nous l'utilisons encore aujourd'hui, notamment en alimentaire et en cosmétique. Autant vous dire que la non-toxicité de ce colorant est avérée, même si, depuis quelques années, il apparaitrait qu'il peut provoquer des symptômes d'hyperactivité chez les enfants. ça tombe mal... car on en retrouve notamment dans les bonbons haribo, les fameuses fraises tagada deviennent tout d'un coup plus aussi "Tagada"! les tic tic oranges... et les saucissons industriels!
Si vous le cherchez, vous le trouverez, sous le nom de E120, et sournoisement caché sous le pseudo "colorant naturel", rassurant, exact, mais tout ce qu'il y a de plus sournois! 


colorant: E120,  le rouge carmin
Pigment rouge issu de la cochenille (Dactylopius coccus Costa), un insecte parasite de divers cactus. L'acide carminique est l'agent colorant du carmin, il est produit par l'insecte pour se protéger des prédateurs, mais il peut être fabriqué à partir de micro-organismes modifiés génétiquement. Le terme cochenille est utilisé pour décrire à la fois les insectes séchés et la couleur extraite
 Certaines sources rapportent qu'il peut être fabriqué chimiquement



















Le rouge carmin, qu'est ce que c'est?

Le rouge carmin est obtenu à partir de cochenilles (petits insectes suceurs de sève de végétaux),plus exactement des Dactylopius Coccus. Elles vivent principalement sur les cactus Opuntia.
L'amérique latine est la principale productrice de rouge carmin.
Le composé responsable de la couleur rouge intense est l'acide carminique, que l'on trouve dans les oeufs et la femelle de ces jolies cochenilles,afin d'obtenir un liquide rouge concentré, voire une poudre, les femelles cochenilles sont récoltées à la main puis séchées et ébouillantées.
La solution est alors rendue basique (ajout d'ammoniaque ou de carbonate de calcium),puis traitée avec des sels d'aluminium
                                               
Le rouge carmin en cosmétique
 
En cosmétique, le rouge carmin est très utilisé. Aux Etats-Unis par exemple, c'est le seul colorant rouge autorisé pour les rouges à lèvre. Camarades américaines, vous mangez donc beaucoup d'insectes sans même le savoir! 
Pour ma part,si je préfère éviter le fameux rouge en alimentaire, en cosmétique,je l'assimile vraiment à la soie.Je le trouve toujours préférable aux colorants synthétiques vifs,notamment les colorants azoïques,soupçonnés de produire des formaldéhydes et donc d'être cancerigènes! 
Il apparait sur nos étiquettes de cosmétiques sous le code INCI: CI 75470
Le rouge carmin en cosmétique n'est pas dangereux... Cependant,ça peut paraitre à certains dégoutant de se tartiner d'insectes... Il produit de fabuleuses couleurs, notamment en savonnerie:















Eh oui, ce joli rose et ce violine intense... sont dues à du rouge carmin


L'huile aux œufs de fourmis GUTTO NATURAL
ralentit le développement normal des poils et les rend plus fins jusqu’à leur disparition totale.Elle adoucit et hydrate également la peau.
Elle peut être utilisée sur le visage,le corps ainsi que sur les zones sensibles sans aucun risque.




Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.